Blog

Share this post :

Les différentes typologies de marketplaces

Depuis le début de la pandémie, beaucoup d’entrepreneurs ont vu leurs projets se fragiliser. Certains ont même du mettre la clé sous la porte. D’autres en revanche ont vu leurs chiffres d’affaires exploser grâce notamment à la vente en ligne.

Qui dit vente en ligne, on pense à l’inévitable Amazon, le site de e-commerce le plus visité dans le monde. Cette plateforme à la réussite fulgurante crée en 1994 a fait ses débuts dans la vente de livres sur internet. Très sollicité, cette forme de marketplace a gagné en notoriété et s’est très vite répandue ces dernières années.

À la base, le terme “marketplace” désignait les sites web qui mettaient en relation les professionnels entre eux (B2B). Son utilisation a évolué depuis pour relier les consommateurs aux consommateurs (C2C) ainsi que les professionnels aux consommateurs (B2C).

Des sites de vente en ligne aux réseaux sociaux payants, ce marché en pleine croissance ne cesse d’accueillir de nouveaux adeptes et pour cause, tout le monde y trouve son compte.

Les marketplaces sont le point de rencontre entre les consommateurs et les fournisseurs, les demandeurs et les offreurs. On y distingue plusieurs types. Les plus connues et les plus anciennes sont les plateformes de contenu et les réseaux sociaux (Youtube, Twitch ..) où les créateurs de contenu sont rémunérés directement par les sites ou sous forme de donations par les abonnés.

Ensuite viennent les marketplace d’échange où sont effectués les transactions généralement sous forme de paiement.

La limite entre un service et un produit devient de plus en plus floue. C’est à l’opérateur de trancher et de choisir la nature de ce qui est vendu sur son site. Une fois cette lourde décision prise, il faudra adapter la plateforme en conséquence pour optimiser l’expérience utilisateur.

Plusieurs typologies peuvent être identifiées.

L’acheteur peut-il être aussi vendeur?

Telle est la devise des marketplaces Switch, c’est-à-dire, que lors de la création de votre compte sur la plateforme, vous pouvez être vendeur comme acheteur. C’est une typologie assez commune pour les sites de e-commerce. On cite notamment Vinted et Dabchy, sa version Tunisienne.

Faut-il planifier sa commande ou les services sont-ils instantanés?

Il existe 2 types de services en ligne. Les services “on demand” sont les services qui se consomment immédiatement. Lorsque vous commander un Bolt par exemple, vous allez profiter du service quasi-instantanément. Les services planifiés quant à eux sont consommables dans le futur et l’acheteur se doit de fixer une date bien précise. C’est le cas avec Airbnb à titre d’exemple.

A quel point peut-on personnaliser ces services?

Grace aux plateformes “openside”, l’utilisateur dispose de plusieurs choix pour un même service. C’est le cas de Fiver ou d’Airbnb. Les sites “blindside” quant à eux sont plus nombreux et ne présentent pas cet avantage de prestations identifiées.

Quelle est le rôle de l’opérateur de la plateforme?

Là aussi, on distingue 2 types. Les marketplaces non managées n’interviennent presque pas dans la transaction entre les vendeurs et les acheteurs. Elles se contentent de créer une relation de confiance souvent à l’aide d’un système de notation. Les commissions se révèlent donc être de très faible coût à l’image du niveau d’intervention de l’opérateur. Une plateforme managée quant à elle intervient pour assumer son rôle de tiers de confiance. Elle prend donc plus de risques et assume une plus grosse responsabilité. Un service généralement bien gratifié.

Au vu du succès planétaire de ce genre de marchés, il devient de plus en plus difficile de se faire une place. Cependant le marché Tunisien, lui, reste large en termes d’opportunités et de place de marché pour le plus grand plaisir de nos jeunes entrepreneurs.

Vous voulez approfondir vos connaissances en marketing digital et devenir un expert des réseaux sociaux et des sites web? Découvrez notre formation en marketing digital sur notre site web ou contactez nos conseillers au 39 143 900.

Share this post :

Sign up for Newsletters