Share this post :

Transformation numérique: Où devez-vous investir pour vous lancer?

Depuis maintenant une dizaine d’années, les entreprises ont commencé à transiter vers un modèle plus digitalisé. Maintenant que la COVID leur a forcé la main, la course à la transformation numérique est devenue réelle est a même connu une accélération grandissante. Voici les défis qu’attendent les entreprises lors de leur transformation numérique.

D’ores et déjà, les entreprises devraient encourager et insuffler dans leurs structures la mentalité du digital. Axer son organisation vers le numérique, faire monter les effectifs en compétences techniques digitales semble être la première des diligences des chefs d’entreprises.

Les fruits de la digitalisation ne peuvent être constatés dès le commencement de la transformation. Selon General Assembly, 53% des organisations ne peuvent pas identifier les compétences dont elles ont besoin. A en croire leur étude, la majorité des entreprises visant le digital recherchent 3 principaux objectifs.

Ainsi 97% des dirigeants investissent dans des initiatives de Big Data et d’IA. Les données assemblées peuvent faire augmenter l’efficacité du rendu des équipes. Combiné à cela, la concentration et la planification des tâches sera d’autant plus facile pour les dirigeants.

De fait, investir dans la maîtrise de la lecture des données semble inévitable. Dans un monde technophile, la fluidité est de mise. Chaque équipe, indépendamment de ses compétences analytiques avancées, aura besoin d’une “alphabétisation numérique” de base. L’information et les données sont le pouvoir et les résultats de décisions ne sont que le reflet de l’interprétation personnelle des données.

Les entreprises investissent dans le renforcement des compétences des employés surtout dans la modélisation et la visualisation des données, l’apprentissage automatique et la programmation Python pour leur permettre de mieux exploiter les données.

En vue de réussir la transformation digitale, une large maitrise technique est nécessaire. Le travail des développeurs ou des ingénieurs ne peut être valorisé que lorsque toutes les structures de l’entreprise ne comprennent la nécessité du passage vers les nouvelles technologies et la manière dont elles s’intègrent dans le processus de création de richesses ou de l’économie des coûts.

Puis, même les compétences des développeurs seront à mettre à jour régulièrement car c’est un monde qui évolue très vite.

Quid du marketing ?

Avec la pandémie du coronavirus, le commerce électronique s’est accéléré de 27% et atteint en 2020 des niveaux de volumes attendus en 2022.

De nombreuses entreprises ont du mal avec cette transition car le marketing n’était pas -initialement- attribué à un rôle numérique. Aujourd’hui, il est question de faire avancer la transformation et de faire évoluer les compétences et les pratiques marketing pour une aisance numérique au sein de l’équipe.

Les chefs d’entreprises devraient se concentrer sur la mise en place de nouveaux canaux marketing. Entre les réseaux sociaux, la gestion et l’optimisation de moteurs de recherches, les médias acquis et en cours d’acquisition, la liste des compétences se veut longue.

Et finalement, puisque le classique ne meurt jamais, les chefs d’entreprises devraient se familiariser avec la gestion de la relation client (CRM), le marketing automatisé et la technologie publicitaire. Ces outils aident à tirer le meilleur parti des canaux numériques, en assurant un suivi des détails d’un volume élevé d’interactions, de créer des messages personnalisés et de cibler les bons publics sur les bons canaux.

Share this post :

Sign up for Newsletters